Ligue 1: Le «carré fétiche» de Marcelo Bielsa à l'OM

FOOTBALL L'OM possède le nombre de joueurs ayant débuté tous les matchs de L1 le plus élevé...  

Loic Becart
— 
Steve Mandanda lors du match entre Reims et l'OM le 23 septembre 2014.
Steve Mandanda lors du match entre Reims et l'OM le 23 septembre 2014. — JEFFROY GUY/SIPA

Steve Mandanda, Giannelli Imbula, Florian Thauvin et André-Pierre Gignac. Ces quatre joueurs de l’OM ont tous débuté les 21 rencontres de Ligue 1. Avec quatre éléments de son effectif dans ce cas, Marcelo Bielsa est l’entraîneur de L1 qui compte le plus de joueurs ayant été titularisés à chaque journée.

De plus, ces joueurs sont très rarement remplacés en cours de match. Ainsi, Steve Mandanda a joué tous ses matchs de la première à la dernière minute, André-Pierre Gignac n’est sorti que trois fois en cours de rencontre (dont la dernière à la 7e journée) et Giannelli Imbula deux fois. Seul Florian Thauvin est régulièrement remplacé avant la fin de la partie, n’étant présent que six fois au coup de sifflet final sur ses 21 titularisations.

Manque de concurrence

Le choix de reconduire systématiquement ces éléments s’explique d’une part par leurs performances et le fait de ne pas avoir été blessés depuis le début de saison, mais aussi par le manque de concurrence à certains postes. Steve Mandanda a ainsi en joker le jeune Brice Samba qui a été aligné deux fois en Coupe de la Ligue et Coupe de France… pour autant de défaites et cinq buts encaissés.

Du côté de l’attaque, dans le système actuel de Marcelo Bielsa, difficile de voir qui d’autre que Gignac peut relever le défi de la pointe. André Ayew et Dimitri Payet ont plus des profils d’animateurs de jeu, Michy Batshuayi est sans doute trop jeune pour prendre les mêmes responsabilités que Gignac, meilleur buteur de l’OM.

Une question de confiance

Surtout, Marcelo Bielsa aime les coups de poker et donner de la confiance aux jeunes joueurs. Avec Giannelli Imbula par exemple: devant son contenter de morceaux de matchs à la fin de la saison 2013-2014, le milieu de terrain a été relancé par l’Argentin, qui l’a tout de suite propulsé titulaire. «Bielsa parle beaucoup avec nous. J'essaye de lui rendre sa confiance. Je fais ce que le coach demande, il n’y a pas de chichi», déclarait-il en début de saison.

Pour Florian Thauvin, les choses sont encore différentes. C’est le public qui ne lui fait plus confiance, lassé de le voir sur courant alternatif. Contre Guingamp, il a été sifflé par une bonne partie du Vélodrome, obligeant Marcelo Bielsa à le défendre en conférence de presse. Thauvin pourrait disparaître du «carré fétiche» d’El Loco à cause de ses fautes: en cas de carton jaune contre Nice ou Evian, il sera automatiquement suspendu pour une rencontre.