Marseille : La police municipale sera armée

SECURITE Jean-Claude Gaudin a indiqué, lors de ses vœux à la presse, qu'il n'excluait pas cette évolution...

Mickael Penverne

— 

Le centre de supervision urbain de Marseille
Le centre de supervision urbain de Marseille — MickaÎl Penverne / 20 Minutes

La police municipale de Marseille sera bientôt armée. Lors de ses vœux à la presse, organisés ce lundi au Pôle Média de la Belle de Mai, Jean-Claude Gaudin a indiqué que la municipalité réfléchissait «à cette possibilité».

«Je n'exclus pas cette évolution, a-t-il déclaré. Les événements sont tellement graves qu'il n'est plus possible que nos forces de police soient caillassées, ou que les marins-pompiers appelés pour aider soient pris pour cible. Effectivement, nous irons, je pense, vers cette évolution. Mais il faut la préparer».

L’adjointe au maire chargée de la sécurité, Caroline Pozmentier, va plus loin. «C’est plus qu’une réflexion: c’est un chantier, assure-t-elle. Après la hausse des effectifs, après l’équipement des policiers municipaux en gilets pare-balles, en Taser et en Flash-Ball, après le déploiement des caméras de vidéo protection, nous continuons de mener notre réflexion». Selon l’élue, il s’agirait d’armer la police municipale «en fonction de ses missions».

Brigade de nuit

La future brigade de nuit pourrait ainsi recevoir des armes de poing. «Quand elle sera créée, elle sera armée, affirme Caroline Pozmentier. Mais cela va passer d’abord par de la concertation, de la formation et enfin, un appel d’offres. Les travaux sont en cours. Nous menons des discussions avec nos partenaires». Cette brigade de nuit pourrait voir le jour entre 6 mois et un an.

Jusqu’à présent, Jean-Claude Gaudin était plutôt opposé à l’idée d’armer la police municipale. Il s‘agissait, selon lui, d’opérer une distinction très nette entre police nationale et municipale et surtout, de ne pas prendre le risque d'une «bavure».