Marseille: Il égorge et brûle son chien qu'il jugeait impur

FAITS DIVERS Un déséquilibré, âgé d'une vingtaine d'années, a égorgé puis brûlé son chien, en affirmant l'avoir fait au nom de l'Islam...

20 Minutes
— 
Illustration d'un American Staffordshire Terrier.
Illustration d'un American Staffordshire Terrier. — Margie M. Barnes/AP/SIPA

Un homme, âgé de 26 ans, a été placé d'office à  l'hôpital psychiatrique Edouard-Toulouse après avoir commis des actes de cruauté envers son chien, rapporte La Provence.

Selon nos confrères, l'individu se serait rendu samedi dernier au domicile de la famille, qui réside dans la cité de La Castellane, dans le 16e arrondissement de Marseille.

Sans explication, il l'aurait pris le chien, un staffordshire. Puis il l'aurait pendu, égorgé et finalement brûlé. Le corps de la bête a été retrouvé dans un terrain vague. 

L'individu a expliqué aux enquêteurs qu'il souhaitait purifier le logement de sa famille. Selon lui, l'Islam interdit la présence des chiens dans un foyer.