Marseille: Le pizzaïlo devra payer son avocat en euros, et non en pizzas

INSOLITE La cour d'appel d'Aix a tranché. Le plaignant devra payer son avocat en monnaie courante, mais moins que prévu...

20 Minutes

— 

Illustration: Une pizza.
Illustration: Une pizza. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Le pizzaïolo devra finalement payer son avocat en euros, et non en pizzas. Selon La Provence, la cour d’appel d’Aix-en-Provence a tranché. Le client, un pizzaïlo du Vaucluse, devra bien payer son avocat marseillais mais beaucoup moins que prévu.

Au début, le plaignant a eu recours au service d'un avocat pour une histoire de vente de véhicules. Puis, les honoraires tombent. Le plaignant doit payer 4.186 euros à son défenseur. Selon le pizzaïolo, un accord est alors conclu: la facture sera payée en...pizzas. Mais au bout d'un certain temps, l'avocat ne se serait plus déplacé pour récupérer ses pizzas. Et la facture, elle, est restée en suspens.

Finalement, après deux mois de procédure, la cour d'appel a rendu son jugement. Le pizzaïolo devra payer en euros et non en pizzas. Mais seulement 340 euros, rapporte le quotidien régional.