Marseille: Rassemblement des parents d'élèves après un incendie criminel dans une école

SOCIETE Une classe d'une école du 16e arrondissement a été incendiée volontairement pendant les vacances. Les parents d'élèves manifestent leur colère lundi matin devant les grilles closes...

Amandine Rancoule

— 

Marseille le 04 JANVIER 2015 Un incendie criminel a eu lieu à l'école Saint André Castellane (16e).
Marseille le 04 JANVIER 2015 Un incendie criminel a eu lieu à l'école Saint André Castellane (16e). — Amandine Rancoule / 20 Minutes

C’est d’abord un rassemblement de soutien à une «équipe enseignante formidable». Mais c’est aussi un ras-le-bol. Le collectif «Touche pas à mon école», composé principalement des parents d’élèves de l’école Saint-André Castellane (16e), appelle à une manifestation ce lundi à 8h20 devant le groupe scolaire dont les portes resteront closes. Le jour de Noël, une classe a été incendiée, deux autres très abîmées par les fumées.

«Il y a eu des intrusions»

«La classe aurait pu reprendre dès lundi: les élèves peuvent être accueillis à l’étage, estime Danièle Casanova (UMP), l’adjointe déléguée à l’Éducation. Mais je comprends la situation car ce vandalisme dépasse les bornes. J’espère que la classe reprendra mardi pour ne pas pénaliser les enfants qui ont déjà perdu leur travail du premier trimestre».

Les résultats des analyses destinées à déterminer la présence ou non d’amiante devraient aussi être connus ce lundi. «S’ils sont positifs les travaux vont être encore plus long», se désole un parent d’élève, regrettant également  le manque de «réactivité» de la mairie.

«Nous avons écrit plusieurs fois pour signaler les problèmes de sécurité dans l’école. Il y a déjà eu des intrusions et la dernière fois les murs ont été tagués, raconte-t-il. Là, il s’agirait des suites de l’affaire du singe: il a agressé des enfants dans la cour et l’école a déposé plainte». «Est-ce qu’il s’agit d’une vengeance?», s’interroge aussi Danièle Casanova. Une enquête de police est en cours.

VOLS Des ordinateurs auraient également été volés dans l’école. Selon la mairie, il y aurait eu plus de 1 000 ordinateurs volés depuis dix ans dans les écoles. Certaines ont été cambriolées plus de huit fois.