Marseille : Le parquet fait appel de la relaxe de Jean-Noël Guérini

JUSTICE Poursuivi pour licenciement de complaisance Jean-Noël Guérini avait été relaxé par le tribunal...

20 Minutes
— 
Le sénateur ex-PS Jean-Noël Guérini au tribunal correctionnel de Marseille, le 13 octobre 2014.
Le sénateur ex-PS Jean-Noël Guérini au tribunal correctionnel de Marseille, le 13 octobre 2014. — Anne-Christine Poujoulat AFP

Le parquet de Marseille a décidé de faire appel du jugement de relaxe en faveur de Jean-Noël Guérini et Jean-David Ciot.

Selon La Provence, il le fait pour « se mettre en cohérence » avec les réquisitions du procureur de la République qui avait réclamé six mois de prison, 15 000 € d’amende et un an d’inéligibilité contre le président du conseil général et le député des Bouches-du-Rhône. Jean-Noël Guérini était poursuivi pour détournement de fonds publics, et Jean-David Ciot pour recel.

En 2011, soit un an avant les élections législatives, ce dernier était licencié du conseil général. Selon l’accusation, il s’agissait, en fait, d’un licenciement de complaisance qui lui avait permis de faire campagne tout en touchant des indemnités. Ciot aurait dû démissionner.

Mais le tribunal correctionnel de Marseille ne l’avait pas suivi estimant que ces délits n’étaient pas « caractérisés ». Le procès en appel ne devrait pas se dérouler avant plusieurs mois.