FO réclame un effort de propreté des habitants

ENVIRONNEMENT Force ouvrière attend plus de répression et un changement de mentalité des Marseillais. Après la signature...

F. Legrand

— 

Force ouvrière attend plus  de répression et un changement de mentalité des Marseillais. Après la signature lundi de la charte « Moins salir, mieux nettoyer » entre la mairie de Marseille et plusieurs associations de commerçants et de riverains, le syndicat majoritaire chez les employés municipaux est circonspect.Le texte prévoit notamment des renforts en matériel et l'assermentation de 80 agents de maîtrise, chargés de verbaliser en matière de propreté. « Acheter plus de matériel de nettoyage, c'est bien, analyse Patrick Rué, secrétaire général adjoint des territoriaux FO. Mais pour la répression, nous demandions l'embauche de personnel spécifique, pour former des brigades comme à Paris. Là, les gars vont devoir faire ça en plus de leur boulot. » Les syndicats municipaux ne sont pas représentés dans les « comités de suivi » prévus par la charte. « Ce n'est pas nécessaire tant que la mairie est à l'écoute des revendications, tranche Patrick Rué. Jusqu'à présent, c'est le personnel municipal qui a le plus fait d'efforts pour la propreté, estime le syndicaliste. Maintenant c'est la population qui doit changer ses comportements. »