Coupe de France: Grenoble peut-il être un nouveau Carquefou pour l'OM?

FOOTBALL Alors que le tirage au sort lui a désigné Grenoble (CFA) comme adversaire, l'OM a déjà été sorti par une équipe amateur en Coupe de France...

Loic Becart

— 

Djibril Cissé après la défaite de l'OM contre les amateurs de Carquefou, le 19 mars 2008.
Djibril Cissé après la défaite de l'OM contre les amateurs de Carquefou, le 19 mars 2008. — AFP PHOTO FRANK PERRY

Lundi soir, le tirage au sort des 32e de finale de Coupe de France a rendu son verdict: l’Olympique de Marseille se rendra à Grenoble en janvier. Une équipe de CFA, un tirage abordable ou une rencontre piège? C’est la traditionnelle question devant ce genre d’affiche en Coupe de France. Il y a les soirs où la logique est respectée, comme contre Bourg-Peronnas en 2012 (victoire 3-1), et ceux où ça casse, comme en 2008 face à Carquefou, alors en CFA2.

Grâce à un but de N’Doye en début de partie, les joueurs de Loire-Atlantique sortent l’OM de Djibril Cissé sur le plus petit des scores. «Il y avait une sacrée équipe en face de nous et on a fait le match de notre vie, se souvient le président de l’USJA Carquefou Michel Auray. Le but, c’est une erreur de marquage comme on peut en voir tous les week-ends en L1.»

«Bielsa a trop la culture de la gagne»

Un an auparavant, l’OM avait déjà eu un avertissement sans frais contre Cambrai, là aussi en CFA2 à l’époque. Les Olympiens avaient été poussés aux prolongations avant de l’emporter 4-1. Grenoble, en tête du groupe C de CFA, pourrait-il espérer titiller aussi le leader de Ligue 1? «La clé pour une équipe de CFA, c’est l’unité entre les joueurs et l’entraîneur, estime Michel Auray. Chacun doit travailler pour les autres et dans un esprit de groupe.»

Côté marseillais, les esprits sont pour le moment fixés sur la tête du championnat pour les deux journées qu’il reste avant la trêve. Mais le week-end des 3 et 4 janvier, il sera hors de question de tergiverser au stade des Alpes.

«Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais les pros doivent préparer ce type de rencontre comme s’ils jouaient pour la première place du championnat, explique Michel Auray. Mais avec Marcelo Bielsa, une mauvaise surprise ne risque pas d’arriver. Il a trop la culture de la gagne. Il faudra être fort pour bouger cette équipe. Même s’il y a des remplaçants comme contre Rennes en Coupe de la Ligue (où Marseille a été éliminé), Marcelo Bielsa a emmagasiné du savoir pour ne pas reproduire ce genre d’erreur.»

Que deviens-tu Carquefou?

Le nom de ce club est devenu célèbre dans toute la France en 2008 après avoir sorti Marseille en 8e de finale de Coupe de France. Monté jusqu’en National, Carquefou a préféré redescendre directement en DH à la fin de la saison 2013-2014, faute de financement. «Il n’y a aucune solidarité entre les footballs, regrette le président Michel Auray. Pour l’instant on est troisième de DH avec une équipe de gamins et tout se passe bien.»