Note salée rue de la République

RENOVATION Un restaurateur du périmètre du boulevard des Dames (2e) monte au créneau contre son bailleur. Il ne veut...

F. Legrand

— 

Un restaurateur du périmètre du boulevard des Dames (2e) monte au créneau contre son bailleur. Il ne veut pas entendre parler de la proposition de Marseille République de multiplier par quatre son loyer, dans la perspective de la réhabilitation du périmètre de la rue de la République. Yves Miloch, patron du restaurant-bar à vins Vinifera, s'est installé dans le quartier en 2002. Son bail ne comporte que la mention « bar à vins ». « J'aurais dû faire ajouter l'activité restaurant, mais l'immeuble a si souvent changé de propriétaire et de mandataire pour la gestion, que ça ne s'est pas fait », se justifie Yves Miloch.Pour mettre le bail en conformité et prendre en compte les aménagements en cours dans la rue, Marseille République lui propose donc d'augmenter son loyer. « Jusquà présent, il payait 60 € par mois au m2, avance le bailleur. Aujourd'hui, cela vaut plus que ça. C'est un cas qui pose problème, parmi 300 lots de commerce. » « Actuellement, avec les travaux, il n'y a pas assez d'habitants dans le quartier pour que je puisse ouvrir le soir et le week-end, réplique Yves Miloch. Pareil pour les grandes enseignes de commerce qu'on nous annonce. On avance beaucoup de noms, mais aucun ne s'est encore installé. »

échelonner La chambre de commerce dit être intervenue « à plusieurs reprises » pour demander à Marseille République de différer ou d'échelonner ses hausses de loyer.