Toulon: Un réseau de proxénétisme et de cambriolage démantelé

FAITS DIVERS Plusieurs personnes ont été arrêtées dans le cadre d'une enquête mêlant proxénétisme et  cambriolages...

20 Minutes avec AFP

— 

Toulon le 5 mars 2012 - Le port et la mairie de Toulon
Toulon le 5 mars 2012 - Le port et la mairie de Toulon — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Plus d'une dizaine de personnes ont été interpellées depuis la fin novembre dans le cadre d'une enquête sur un réseau de malfaiteurs se livrant à la fois au proxénétisme et à des cambriolages, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Le chef de ce réseau a été arrêté le 25 novembre à Toulon. Sous sa coupe, ou l'aidant à diriger son réseau, ce sont au total 12 autres personnes qui ont été interpellées: une femme dans le Nord de la France le 22 novembre; 7 personnes à Toulon et à la Seyne-sur-Mer (Var), et deux autres personnes à Lesquin, près de Lille, le 25 novembre; enfin, deux autres hommes, arrêtés en Espagne le 4 décembre.

Tous les mis en cause, dont sept ont été écroués, sont de nationalité roumaine, a-t-on précisé de mêmes sources.

Dans le cadre de ce réseau, des femmes se prostituaient la nuit à Toulon, souvent surveillées par leurs compagnons, qui de leur côté effectuaient des cambriolages pendant la journée. Les prostituées étaient contraintes de reverser aux chefs de ce réseau le plus gros de leurs gains. Inversement, les cambrioleurs leur donnaient la quasi-totalité de ce qu'ils volaient, toujours selon les mêmes sources.

Lors des perquisitions réalisées au moment des dernières interpellations, des ordinateurs, des téléphones portables et de l'or, récemment volés dans des cambriolages, ont été retrouvés.

Une information judiciaire a été ouverte par la juridiction interrégionale spécialisée de Marseille pour proxénétisme aggravé, trafic d'être humain et vol en bande organisée.