OM: Jérémy Morel a rendez-vous en terrain connu à Lorient

FOOTBALL Le défenseur marseillais revient dans son ancien club à l'occasion de la 16e journée de L1, ce mardi...

Loic Becart

— 

Jérémy Morel contre le Stade de Reims, le 23 septembre 2014.
Jérémy Morel contre le Stade de Reims, le 23 septembre 2014. — JEFFROY GUY / SIPA

Jérémy Morel sera presque comme chez lui ce mardi soir au stade du Moustoir. Le défenseur marseillais se déplace en effet chez son ancien club formateur, Lorient, mardi soir. Beaucoup de choses ont changé en Bretagne depuis son départ en 2011. Sur le banc, Sylvain Ripoll a succédé à l’été 2014 à Christian Gourcuff, entraîneur emblématique des Merlus. «Comme dans tous les clubs, il y a des pages qui se tournent, affirme Jérémy Morel. J’ai été un peu surpris mais après je ne connais pas les circonstances exactes de son départ. Ripoll a toujours été dans les pas de Gourcuff et il n’y a pas eu beaucoup de changements dans leur style de jeu.»

Au Moustoir, Jérémy Morel retrouvera une vieille connaissance, mais qu’il a connue sous le maillot marseillais. L’ancien olympien Jordan Ayew est en effet parti à Lorient pendant l’été et semble y faire son trou avec trois buts et quatre passes décisives. «Jordan est une personne qui a besoin de confiance par rapport au coach et au groupe et il l’a trouvée à Lorient, estime Jérémy Morel. Là-bas, il y a tout pour qu’il réussisse.»

Cependant, le classement n’est pas encore flatteur pour Lorient: 15e à deux points de la zone rouge. «Ca ne fait pas plaisir de les voir dans cette situation, surtout que je connais encore du monde là-bas», admet Jérémy Morel.

«Si Bielsa me demande d'être attaquant...»

Ce match contre Lorient est aussi un double retour pour le défenseur marseillais. Absent pendant plus d’un mois après un choc reçu à Lyon, il pourrait être de nouveau sur les pelouses de L1 à l’occasion de cette rencontre. Mais pendant cette période, Rod Fanni a marqué des points dans la défense centrale phocéenne. «C’est rassurant de voir qu’il y a du monde derrière pour remplacer les absents, confie Jérémy Morel. Après, je peux très bien jouer défenseur central ou sur les côtés. Je joue là où on me dit. Si Marcelo Bielsa me demande d’être attaquant, je le ferai.»

L’entraîneur marseillais n’en est pas encore là. Toujours est-il qu’il n’a pas encore fait son choix pour le onze titulaires qui sera sur la pelouse synthétique du Moustoir. «J’attends l’entraînement de lundi soir pour prendre ma décision», affirme Marcelo Bielsa. Jérémy Morel devra donc encore patienter pour savoir s’il retrouvera son ancien public dès le coup d’envoi.