Marseille: Le Mucem ouvre une «Médinathèque»

CULTURE Le Mucem à Marseille propose une nouvelle salle d’archives audiovisuelles...

Amandine Rancoule

— 

La medinathèque du MuCEM, à Marseille.
La medinathèque du MuCEM, à Marseille. — Amandine Rancoule / 20 Minutes

La salle ne paie pas de mine mais elle renferme des trésors de connaissance. La nouvelle «Médinathèque» du MuCEM propose gratuitement plus de 4.000 documents de 14 télévisions et radios des deux rives de la Méditerranée, archives de l’INA.

Sur les bornes en accès libre, le visiteur, assis sur des banquettes, peut choisir via un écran à sa droite les reportages qu’il souhaite écouter et regarder. Sur les moniteurs fixés au mur, d’autres sujets, en lien avec les expositions du MuCEM sont aussi abordés.

«C’est inédit»

Raymond Depardon est ainsi interrogé lors d’une émission de TF1 sur le métier de reporter au Liban. Un cuisinier de cantine scolaire explique à l’AFP comment il utilise des produits locaux.

«Depardon, la cuisine: ces thèmes complètent les expositions en cours, indique Jean-François Chougnet, le directeur du MuCEM. Les images seront renouvelées tous les mois environ. Pour un musée qui parle de la Méditerranée on se trouvait peu à côté de la plaque de ne pas encore avoir de salle comme celle-là», estime le directeur.

«C’est inédit, assure Agnès Saal, la directrice de l’INA. Le MuCEM utilise déjà les 70 ans d’images et les 80 ans de sons de l’INA mais on livre ici d’autres archives.»

Le MuCEM est ouvert tous les jours de 11h à 18h, sauf le mardi. 8 euros, pour les expositions temporaires et permanentes. Gratuit tous les 1er dimanche du mois. Au, 7 promenade Robert Laffont (2e).