OM: La stade Vélodrome ni à vendre, ni à renommer

FOOTBALL La mairie de Marseille ne souhaite pas lâcher son stade flambant neuf...

Loic Becart
— 
Le stade Vélodrome le 8 octobre 2014.
Le stade Vélodrome le 8 octobre 2014. — Damien Lepretre/SIPA

Avec la rumeur du rachat de l'OM par un riche prince saoudien, une autre question s'est posée: et si le stade Vélodrome était lui aussi racheté? L'édifice entièrement rénové appartient à la mairie de Marseille, celle-ci ayant conclu un contrat avec la filiale de Bouygues Arema pour une durée de 31 ans.

«Le sujet [de la vente] n'a jamais été évoqué», assure Arema dans les colonnes de La Provence, ce mercredi. «Je ne serai pas le maire qui vendra le Vélodrome», déclare de son côté le maire Jean-Claude Gaudin.

Reste une autre question en suspens: le naming, c'est-à-dire trouver un partenaire qui donnerait son nom au stade contre une somme de plusieurs millions d'euros. Toujours selon La Provence, Arema regarderait du côté de l'Asie et des Etats-Unis pour avoir un sponsor, mais pour le moment les difficultés sont grandes. Une solution est alors envisagée: trouver plusieurs partenaires apportant le même total (six millions d'euros) sans pour autant toucher au nom du stade Vélodrome. Des accords seraient même proches.