OM: Les supporters divisés sur un éventuel rachat du club par un Saoudien

FOOTBALL Entre la crainte d'une perte d'identité et l'espoir de voir de grands joueurs arriver à Marseille, un rachat fait discuter...  

Loic Becart

— 

Des supporters de l'OM au stade Vélodrome, le 9 novembre 2014.
Des supporters de l'OM au stade Vélodrome, le 9 novembre 2014. — FRANCK FIFE / AFP

Les rumeurs de rachat de l'Olympique de Marseille reviennent régulièrement. L'Equipe révèle ce lundi matin que le prince saoudien Al-Walid serait prêt à reprendre le club appartenant à Margarita Louis-Dreyfus. Et si un richissime homme d'affaires du Golfe faisait à Marseille la même chose qu'à Paris? Sur le Vieux-Port et la Canebière, les avis sont partagés.

Il y a d'abord ceux qui sont radicalement contre, à l'image d'Alexandre, supporter de l'OM en région parisienne et descendu à Marseille pour le match contre Bordeaux dimanche. «Ca tuerait l'âme d'un club, l'OM ne serait plus le même, avance-t-il. Si ça se fait, je ne supporterais peut-être plus le club avec le même engagement.» Même ambiance sur la Canebière, où la comparaison avec le PSG arrive rapidement dans les bouches. «On n'a pas besoin de cet argent, on n'est pas Paris ici, s'emporte Manu, supporter depuis près de 25 ans. L'essentiel, c'est d'être premier et devant eux au classement. Après, si ce Saoudien nous ramène Messi et Ronaldo, on les prend quand même!»

«Pourquoi pas nous?»

Et il y a ceux qui ne verraient pas d'un mauvais oeil la venue de quelques dollars en provenance du Golfe. «Paris l'a bien fait, alors pourquoi pas nous, se demande sur le Vieux-Port Jean-François. Au moins, ça équilibrerait le championnat. Car si un club peut acheter tous les bons joueurs et les autres non, le jeu est faussé.»

Même avis pour Damien, supporter belge venu voir le dernier match de ses favoris, mais à une condition: «Il faut que cet investisseur comprenne la culture marseillaise, qu'il voit la passion pour le club. On ne doit pas devenir un Chelsea ou un Manchester City: un club avec beaucoup d'argent mais sans passion. Pour ça, il ne faut pas toucher au prix des billets.»

Sur Twitter en tout cas, beaucoup d'internautes ont pris le parti de rire de cette nouvelle rumeur d'un rachat de l'OM.