Marseille: «La route est une jungle et il faut la partager»

VELO «20 Minutes» révèle une étude sur le comportement des cyclistes réalisée par Opinionway pour l’assureur MMA...

Amandine Rancoule

— 

Marseille 23 NOVEMBRE 2014 Des cyclistes circulent dans une rue du centre-ville.
Marseille 23 NOVEMBRE 2014 Des cyclistes circulent dans une rue du centre-ville. — Amandine Rancoule / 20 Minutes

C’est son moyen de transport préféré. Flore a 31 ans et plus de 15 ans de vélo derrière elle, dont cinq à Marseille. «Parfois, le bon sens incite à ne pas respecter les règles de conduite car ce qui nous est proposé est trop dangereux, estime-t-elle. À Marseille, la route est une jungle et il faut la partager. Alors, quand on dit que les cyclistes font n’importe quoi, je dis que l’on fait ce que l’on peut.»

Car selon l’étude réalisée par Opinionway pour l’assureur MMA et révélée en exclusivité par 20 Minutes, 76 % des cyclistes marseillais interrogés reconnaissent avoir déjà commis une infraction.

«Se faire voir des autres»

«Je fais du vélo avec mon fils pour lui montrer comment se comporter dans la circulation, explique Etienne. Le but est qu’il en fasse seul mais je veux surtout qu’il porte un casque et une veste fluo.» Pour ce père de famille, la visibilité est primordiale.

«Les cyclistes sont une population vulnérable, il est donc très important de se faire voir des autres usagers», pense aussi Jean-Marie Lavigne, le délégué régional de l’association Prévention routière. Les cyclistes marseillais portent davantage de protection la nuit, vêtements réfléchissants (64% contre 49% au niveau national) et casque (48% contre 31%).

«On conseille de mettre un gilet même en journée, précise Benjamin Clasens, le président de collectif vélo en ville. Ici, le cycliste ne sent pas forcément en sécurité car il n’y a aucune cohérence dans les aménagements, réalisés sur un mode amateur, sans continuité».

La semaine dernière, le tribunal administratif a une nouvelle fois annulé une délibération de la communauté urbaine. Motif: l’absence de pistes cyclables sur le tracé de la ligne du bus à haut niveau de service, rue de Lyon (15e). C’est la neuvième condamnation de ce type dans l’agglomération.

>> Adoptez-vous une conduite responsable à vélo? Tentez de gagner un vélo électrique dernier cri en participant à ce quiz