Les Ultras 84 n'iront pas à Paris pour PSG-OM

FOOTBALL Le club de supporters dénonce une répression...

Loic Becart

— 

Le tifo du virage Sud du stade Vélodrome, le 19 octobre 2014, avant OM-Toulouse.
Le tifo du virage Sud du stade Vélodrome, le 19 octobre 2014, avant OM-Toulouse. — Boris Horvat/AFP

L'OM devra se passer d'une partie de ses supporters. Par le biais d'un communiqué, le groupe Ultras 84, un des plus importants du Virage sud du stade Vélodrome, a annoncé qu'il ne ferait finalement pas le déplacement au Parc des Princes pour PSG-OM dimanche.

«Sans surprise, ce match est une nouvelle fois placé sous le signe de la répression avec comme arme une restriction de déplacement associée à une tarification exorbitante, dénonce le groupe. Et ce ne sont pas les 100 places supplémentaires allouées aux supporters marseillais qui feront passer la pilule, d’autant plus qu’au passage, elles subissent une petite augmentation (55 €).»

Depuis 2006 et l'affaire du PSG-OM avec l'équipe réserve marseillaise, le débat sur le déplacement ou non des supporters phocéens dans de bonnes conditions de sécurité revient quasiment tous les ans. «Cette décision est difficile car elle prive notre équipe d’une partie de son soutien mais elle est nécessaire pour pouvoir continuer à vivre notre passion partout et toujours», affirme le club de supporters.