Marseille: 20 règlements de compte depuis le début de l'année

FAITS DIVERS Les saisies d'armes à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône ont sensiblement augmenté depuis le début de l'année...

20 Minutes

— 

Des armes saisies par la police marseillaise (photo d'illustration).
Des armes saisies par la police marseillaise (photo d'illustration). — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Selon le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Jean-Paul Bonnetain, 20 règlements de compte ont été enregistrés dans les Bouches-du-Rhône sur les neuf premiers mois de 2014. Il y en avait eu 17 en 2013, dont 14 à Marseille.

Plus de 600 armes « qui avaient vocation à servir » ont également été saisies lors d'opérations de police dans le département au cours des dix premiers mois de l'année - contre 433 au cours de la même période de 2013, soit une augmentation de 39,5%.

A Marseille, près de 300 armes ont été saisies de janvier à fin octobre 2014 contre 216 l'an dernier pendant la même période, soit + 38,43%.

Au 30 septembre 2014 et sur neuf mois, une dizaine d'indicateurs de faits de délinquance (atteintes à l'intégrité des personnes, atteintes aux biens, vols à main armée, vols avec violence, cambriolages, etc.) étaient en baisse à Marseille par rapport à la même période de 2013. On constatait la même tendance dans le département, à l'exception des vols à la roulotte (+7%) et des cambriolages (+3,4%).

«Des résultats encourageants»

«La statistique, quand elle est bonne, on la soupçonne. Quand elle est mauvaise, elle est crue sur-le-champ, a commenté Jean-Paul Bonnetain. Je constate des résultats encourageants mais je ne perds jamais de vue ce qui me préoccupe».

«L'affaiblissement de la règle de droit est en soi un sujet. Si cela se limitait au trafic de stupéfiants, ce serait grave mais un demi-mal, je crains que plus généralement, il y ait un affaiblissement du rapport à la règle», a-t-il souligné, évoquant notamment «la conduite en ville».