Aix-en-Provence: Les étudiants de Sciences Po demandent la démission du directeur

ENSEIGNEMENT Les étudiants de l'IEP d'Aix-en-Provence protestent contre les partenariats noués avec d'autres écoles...

20 Minutes avec AFP

— 

Les étudiants ont manifesté mardi devant l'IEP.
Les étudiants ont manifesté mardi devant l'IEP. — AFP

Cent cinquante étudiants de l'Institut d'Etudes Politiques (IEP) d'Aix-en-Provence ont manifesté mardi pour réclamer la démission de son directeur Christian Duval après la menace, faite par six autres IEP, d'exclure Aix du concours commun d'entrée.

Aux cris de «Duval démission», les manifestants ont déposé un diplôme sur un cercueil placé devant la porte de l'institut. Les étudiants réclament l'annulation de tous les partenariats noués par l'IEP d'Aix avec d'autres écoles, notamment à l'étranger.

Ces partenariats délivrent, selon eux, des «diplômes au rabais» et ont poussé début octobre les responsables de six autres IEP à demander à Christian Duval de s'expliquer, sous peine d'exclure son établissement du concours commun d'entrée.

Diagnostic est en train d'être fait, assure Najat Vallaud-Belkacem

«C'est un équilibre à trouver, pour ne pas être trop tiré vers la privatisation. Le directeur de Sciences Po Aix en a conscience. Il est en train de travailler sur ce sujet. Je lui laisse le temps d'y travailler, pour rééquilibrer si besoin. Un diagnostic est en train d'être fait», a réagi ce mardi la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem en visite à Marseille.

«J'ai dénoncé tous les partenariats avec les écoles à l'étranger où, depuis 2012, nous organisions en formation continue ou en alternance le master Management de l'information stratégique», a assuré Christian Duval.

Le directeur estime que 80 masters ont été délivrés à l'étranger. Les partenariats qui devaient débuter en 2014 ont également été dénoncés. Seule une convention avec l'Institut de gestion sociale de Paris a été maintenue, la convention liant les deux écoles arrivant à échéance en 2015.

Journée banalisée annoncé ce jeudi

A l'issue d'un audit commandé à «une commission indépendante de l'Université Aix-Marseille», portant sur les différentes externalisations des formations à l'étranger, Christian Duval engagera sa responsabilité devant le conseil d'administration de l'IEP.

Réunis en assemblée générale, les élèves de l'institut ont appelé à une «journée banalisée» jeudi, des discussions devant ce jour-là remplacer les cours.