Marseille: Le Vieux-Port poursuit sa mue

URBANISME Les travaux de rénovation du Vieux-Port vont continuer l'année prochaine. Il devrait être totalement terminé en 2017...

Amandine Rancoule

— 

Image de synthèse. Le futur quai de Rive Neuve.
Image de synthèse. Le futur quai de Rive Neuve. — MDP

Après le quai de la Fraternité en 2012, le quai de Rive Neuve l'année prochaine, puis le quai du Port en 2016. Pour la deuxième phase de rénovation du Vieux-Port, les travaux s'échelonnent.

La concertation préalable se poursuit jusqu’au 17 novembre. Les recommandations ainsi collectées seront ajoutées au projet, déjà revu et corrigé. En raison de restrictions budgétaires, des aménagements initialement prévus ont été reportés, voir annulés.

Le «glacis» est écarté

Exit par exemple le «glacis», imaginé par l’architecte anglais Norman Foster. Cette couverture de l’échangeur routier d’accès aux tunnels au niveau du bassin de carénage, a été finalement écartée de la réalisation finale.

«Nous n’en avons pas les moyens, indique simplement Guy Tessier (UMP), le président de la communauté urbaine (MPM), aux manettes depuis mars. Il faut arrêter de promettre tout et n’importe quoi car nous sommes ruinés», ajoute-t-il dans La Provence.

La deuxième phase en deux temps

La phase deux, dont le coût total est estimé à 35 millions d’euros, sera donc elle-même divisée en deux parties. De l’été 2015 au printemps 2016, avant l’Euro, les travaux concerneront le quai Rive Neuve, entre la place aux Huiles et le bassin de carénage.

Dans la veine de la première phase, les quais seront agrandis pour donner la part belle aux piétons. Les barrières blanches délimitant l’espace de carénage des bateaux disparaîtront également. Les bus auront des voies dédiées et les voitures circuleront sur une seule route.

Dans deux ans, les travaux se concentreront de l’autre côté, entre l’hôtel de ville et le fort Saint-Jean. La livraison de cette partie est prévue pour 2017.