Marseille: Début des travaux pour le bassin de Ganay

ENVIRONNEMENT Un nouveau bassin de rétention des eaux usées par temps de pluie va être construit sous le stade Ganay. En 2018, Marseille doit disposer d'un volume de rétention de 90 000 m3 se stockage...

Amandine Rancoule
— 
L'entrée de la Géolide (8e).
L'entrée de la Géolide (8e). — P.Magnien / 20 Minutes

Des travaux préparatoires sont prévus jusqu’à la fin de l’année dans l’enceinte du stade Ganay pour la construction d’un bassin de rétention d’eaux usées.

Enterré sous le stade Ganay, ce bassin de 50.000 m3, en service en décembre 2017, permettra à la station d’épuration Géolide, située à proximité, de traiter les eaux même lors de fortes pluies.

«Il entraînera la réduction de 50% des rejets d’eaux usées non traitées vers la calanque de Cortiou, au cœur du parc national», assure-t-on à la Seram.

Un arrêté préfectoral de 2004 impose de disposer fin 2018 d’une capacité de rétention des eaux usées de 90.000 m3 à Marseille.

Dans ce but, quatre autres bassins vont également être construits à Jules Guesde, Lajout, Pujet et Saint Mauront.  Au total, la capacité de stockage des eaux de pluie va être multipliée par dix. Le coût de travaux est estimé à 185,6 millions d’euros.