Marseille: La fiesta des suds promet l'éclectisme

FESTIVAL Les soirées de la Fiesta des suds se déroulent de jeudi à samedi...

Amandine Rancoule

— 

Le groupe de rap De la Soul
Le groupe de rap De la Soul — Fiesta des suds

Vingt-cinq concerts, 3 scènes, 3 nuits, 200 musiciens. La 23e édition de la «Fiesta des suds» ne déroge pas à la règle et propose une programmation éclectique, de Catherine Ringer au Massilia Sound System en passant par le trio hip-hop De la soul.

«De plus en plus d’artistes nous demandent de venir pour se confronter à un public qui n’est pas un public ordinaire», raconte Bernard Aubert, directeur artistique historique du festival.

Depuis toujours, il ne souhaite pas enfermer le public de la «Fiesta des suds» «dans des genres, des clans, des tribus». Jeudi, à l’ouverture des soirées du festival, artistes et public soufflent des bougies.

Pour leurs 30 printemps, les Massilia promettent de mettre le Oaï. Les Français du groupe Astonvilla font aussi leur come-back et signe leurs 20 ans de rock français avec «Joy Machine», leur nouvel album.

Vendredi, la Flamande Selah Sue, réconcilie la Belgique en distillant ses airs reggae-ragga en anglais.

Le lendemain, Irma, révélée par la web, propose son deuxième album. Le même soir, le trio new-yorkais, icônes de l’histoire du rap, De la Soul, est accompagné de cuivre, batterie, guitare. On dit même qu’il pourrait recevoir la visite scénique d’un autre groupe légendaire du rap marseillais cette fois.

PRATIQUE
Le tramway passe toutes les 20 minutes et reste en service jusqu’à 4 h 30 jeudi, 5 h vendredi et toute la nuit le samedi. Le festival se déroule au Dock, 12, rue Urbain V (2e) à partir de jeudi soir 19h.www.dock-des-suds.org/fiesta2014