OM: Le redoublement réussi de Dimitri Payet

FOOTBALL Depuis le début de sa carrière, le milieu offensif s'éclate le plus souvent lors de sa deuxième saison dans chacun de ses nouveaux clubs...

Camille Belsoeur
— 
Dimitri Payet dimanche 28 septembre lors du match entre Marseille et Saint-Etienne au stade Vélodrome.
Dimitri Payet dimanche 28 septembre lors du match entre Marseille et Saint-Etienne au stade Vélodrome. — BERTRAND LANGLOIS / AFP

S'il était encore un écolier, Dimitri Payet serait l'un de ces redoublants que les professeurs félicitent pour sa progression. Une réussite pédagogique en somme. Car depuis ses débuts en Ligue 1, le Réunionnais est un diesel qui met une saison avant de prendre son envol dans chacun de ses clubs. À Nantes, il éclate au haut-niveau lors de sa deuxième saison sur les bords de l'Erdre. Ensuite, à Saint-Etienne puis Lille, il met un an à s'adapter à son environnement.

À l'OM, Dimitri Payet ne déroge pas à cette règle. L'an passé sous le commandement d'Elie Baup, puis José Anigo, l'international français a réalisé une saison mitigée malgré quelques coup d'éclats et tout de même 8 buts et 4 passes décisives. Mais en ne pesant pas assez dans le jeu, et en traversant certains matchs comme un fantôme, il n'avait pas convaincu Didier Deschamps de le sélectionner pour la Coupe du monde au Brésil. 

«Il a su saisir sa chance»

Sa chance est venue avec l'arrivée de Marcelo Bielsa, et le départ de Mathieu Valbuena avec qui il se frictionnait parfois l'an passé. Pour remplacer le meneur de jeu marseillais parti découvrir Moscou, l'entraîneur argentin a repositionné Payet comme meneur de jeu dans le système olympien. Une réussite. «Payet est en pleine forme. Il distribue le jeu et tire l'équipe vers le haut», disait de lui Benjamin Mendy, le latéral olympien, dimanche soir. 

Pour Frédéric Brando, consultant pour OMtv, «Bielsa a donné une chance à Payet en le repositionant comme numéro 10, mais cette chance il a su la saisir. S'il était irrégulier l'an passé et que cette année il revient en forme c'est d'abord pyschologique. Bielsa l'a mis en confiance.»

Trois buts et trois passes décisives en huit matchs

Après huit journées de championnat, Dimitri Payet en est déjà à trois buts et trois passes décisives. Et l'ex-Lillois est l'un des grands artisans du renouveau offensif de l'OM qui a déjà planté 21 buts en Ligue 1 depuis l'entame de la saison. 

Le sélectionneur Didier Deschamps, qui l'avait laissé de côté pour l'aventure brésilienne, surveille sûrement les performances du Réunionnais de près pour sa liste du 2 octobre en vue des matchs amicaux face à l'Arménie et le Portugal. Dimitri Payet avait été marqué psychologiquement par son absence à la Coupe du monde. Un retour chez les Bleus pourrait booster encore un peu plus sa confiance. «Une sélection lui donnerait de la satisfaction et de motivation pour la saison», confirme Frédéric Brando.