Bouches-du-Rhône: Un premier cas de dengue détecté

SANTE Une personne a été atteinte de la dengue à Aubagne. C'est le troisième cas autochtone de dengue détecté en France. Tous l'ont été dans la région...

Amandine Rancoule

— 

Illustration d'un moustique tigre.
Illustration d'un moustique tigre. — AP/SIPA

Un premier cas autochtone de dengue dans les Bouches-du-Rhône a été détecté à Aubagne, a-t-on appris ce vendredi auprès de l'Agence régionale de santé (ARS). La personne atteinte est guérie. Un cas est dit autochtone lorsque la personne contaminée n'a pas voyagé dans les quinze jours dans une zone où circule le virus.

La dengue est un virus qui se transmet d'homme à homme uniquement par l'intermédiaire d'une piqûre de moustique tigre. Ce dernier pique le matin et en fin de journée.

Virus prélevé par le moustique

«Le patient a été contaminé par une autre personne qui revenait de Thaïlande, elle-même porteuse de la dengue à son insu, qui s'est fait piquer par des moustiques, explique le docteur Francis Charlet, responsable de la veille et de la sécurité sanitaire. Ces moustiques ont ensuite piqué ce patient».

Lors d'une piqûre, le moustique prélève le virus sur une personne infectée et, à l'occasion d'une autre piqûre, peut le transmettre à une personne saine.

«Le département est placé au niveau 2 du plan national anti-dissémination du chikungunya et de la dengue», souligne l'ARS. Des mesures de surveillance épidémiologique, soit des autres cas suspects, et entomologique, c'est-à-dire des moustiques, ont été renforcés. Des opérations de démoustification sont en cours autour de la zone de résidence de la personne contaminée.

Deux autres cas dans le Var en août et en septembre

C'est le troisième cas en France. La semaine dernière, un deuxième cas autochtone de dengue avait été découvert dans le Var, à Toulon. Le premier avait été détecté en août dans ce même département. Le moustique tigre «est très implanté dans la région car on compte 5 millions d'habitants mobiles, souligne Francis Charlet. Et le virus a commencé dans la région et gagné les départements petit à petit.»

En Paca, il y a 461 cas suspects recensés et 39 cas importés. «La dengue circule en Allemagne du sud, en Asie et dans les Antilles, explique Isabelle Lepar-Goffart, la responsable du centre national des références arbovirus. Et les Français voyagent beaucoup en Asie et dans les Antilles ».

Prévention

L'ARS conseille de se protéger des piqûres en imprégnant les vêtements d'insecticide pour tissus et d'utiliser les diffuseurs électriques à l'intérieur des maisons. Il faut également éliminer les eaux stagnantes dans lesquelles la femelle pond. «Dans les vases, remplacer l'eau par du sable humide», conseille l'ARS.

Il est fortement recommandé de consulter un médecin en présence des symptômes comme une forte fièvre, des courbatures et des maux de tête et particulièrement au retour d'un voyage en zone tropicale.

Chikungunya

En Paca, 113 cas de chikungunya importés ont été recensés, et un cas de co-infection dengue et chikungunya. Ce virus se transmet également par le moustique tigre et se traduit par des douleurs articulaires aux extrémités.