La mairie dégaine son voltmètre

ENVIRONNEMENT La mairie de Marseille a présenté hier un appareil destiné à mesurer les champs électromagnétiques créés par les antennes-relais. Il a été testé hier dans la cour d'une maternelle surplombée par une antenne. « On a mesuré 0,13 volts par mètre (V/m). ...

©2006 20 minutes

— 

La mairie de Marseille a présenté hier un appareil destiné à mesurer les champs électromagnétiques créés par les antennes-relais. Il a été testé hier dans la cour d'une maternelle surplombée par une antenne. « On a mesuré 0,13 volts par mètre (V/m). La limite est de 50 V/m », précise Françoise Gaunet-Escarras, adjointe (UMP) à la santé. « L'appareil peut prendre des mesures en continu et sur plusieurs jours », rajoute-t-elle. Les résultats devraient être bientôt consultables sur le site Web de la mairie. De son côté, l'association Ecoforum, qui demande le retrait des antennes proches des écoles, s'est elle aussi doté d'un appareil. « On peut faire des mesures sur demande, en doublon avec la mairie, à des horaires différents et à différentes positions », explique l'association. Marseille compte actuellement plus de 800 antennes-relais.