Marseille: Des fouilles archéologiques menées au château d'If

ARCHEOLOGIE L'Inrap mène des fouilles préventives sur une île du Frioul, au château d'If. Pour la première fois, des archéologues vont fouiller la terre du célèbre caillou...

Amandine Rancoule

— 

Marseille 15 SEPTEMBRE 2014 l'Inrap mène des fouilles préventives au chateau d'if où le matériel arrive en hélicoptère
Marseille 15 SEPTEMBRE 2014 l'Inrap mène des fouilles préventives au chateau d'if où le matériel arrive en hélicoptère — Amandine Rancoule / 20 Minutes

Elles ne peuvent pas passer sous l’arche principale. Ce sera donc une arrivée remarquée par les airs. Deux mini-pelles, avec du matériel archéologique, ont été transportées lundi matin par hélicoptère sur le Frioul, au château d’If où un diagnostic archéologique est établi pendant trois semaines par les chercheurs de l'Inrap.

«En amont des travaux d'amélioration des sols et des clôtures pour les visiteurs, le centre des monuments nationaux a prescrit des fouilles préventives, explique Xavier Delestre, conservateur régional de l’archéologie. Si l’on trouve quelque chose, il peut décider soit de poursuivre les aménagements, soit de modifier le programme, soit de mettre en valeur les vestiges découverts.»

Des bâtiments disparus

Grâce à des plans de différentes époques, l’équipe d’archéologues va sonder le sol à une dizaine d’endroits autour du château. «Vu comme ça, c’est une vaste zone un peu déserte, mais on va essayer de retrouver des bâtiments disparus, comme la chapelle du 16e siècle détruite lors de la construction du phare», explique Françoise Paone,  la responsable de l’opération. 

Au premier étage de la tour centrale, une porte a été percée. «Il devait donc prévoir la construction d’une autre tour mais on ne la voit pas. Une série de rebouchages est aussi visible sur le donjon: comment le château a évolué?», se questionne l'archéologue. «Il y avait aussi des constructions militaires, on essaye ainsi de retracer l’histoire d’un site sur la longue durée», résume Stéphane Tzortzis, archéologue.

Edifié en 1529

Mais la tâche est ardue tant les vies du château sont multiples. Rendu célèbre par le Comte de Monte Cristo d'Alexandre Dumas et son personnage Edmond Dantès, le château a été édifié sur ordre de François 1er entre 1527 et 1529.

En 1702, Vauban fait rehausser les murs d’enceinte et construire une maison de garde. Finalement, à la fin 17e siècle, après la révocation de l’édit de Nantes, le château devient une prison: 3 500 protestants sont enfermés.

Jean-Baptiste Chataud, désigné responsable de l’épidémie marseillaise de peste de 1720, y est également emprisonné, comme Louis Auguste Blanqui ou encore le comte de Mirabeau. Des histoires dans l'Histoire et trois semaines pour remonter cinq siècles.