Paca, une valeur sur qui compter

ECONOMIE Paca est promise à une bel avenir, selon la Banque de France. A l'occasion de la première étude de conjoncture 2007, Bernard Gamel, directeur régional de la BdF, a fait le point hier sur les « atouts » de Paca : « un secteur tertiaire très dive...

©2006 20 minutes

— 

Paca est promise à une bel avenir, selon la Banque de France (BdF). A l'occasion de la première étude de conjoncture 2007, Bernard Gamel, directeur régional de la BdF, a fait le point hier sur les « atouts » de Paca : « un secteur tertiaire très diversifié ; l'implantantion de grands employeurs comme CMA-CGM ou Eurocopter ; une industrie solide avec la chimie et la sidérurgie, et des emplois administratifs qui donnent une base économique stable ». Passant au crible 3 000 entreprises chaque année en Paca, la BdF estime qu'il y a dans la région « un vrai dynamisme, notamment dans les petites et les micro-entreprises ». Paca a aussi ses difficultés sociales : 15 000 dossiers de surendettement traités l'an dernier par la BdF. « C'est un des plus gros chiffres au niveau national, reconnaît Bernard Gamel. Mais il ne faut pas céder au pessimisme, sinon la région se détruit elle-même. »

 F. L.