A Marseille, toujours l'attente

©2006 20 minutes

— 

Les dix-neufs sans-abris qui campent toujours porte d'Aix (1er) ne baissent pas les bras. « Depuis un mois, on attend de nouvelles propositions de la préfecture », explique Claude Lobreaux, militant du collectif Un toit pour toi, qui dort lui aussi sur place. Plusieurs sans-abri avaient refusé fin janvier des offres de la préfecture, soit parce qu'ils souhaitent pouvoir être rélogés à plusieurs, soit parce qu'ils ont déjà essayé les dispositifs d'hébergement d'urgence. « Sur Paris, on voit que ça avance un peu. Pourquoi est-ce que la situation est bloquée ici ? Pourquoi on ne réquisitionne pas ? », tempête Claude Lobreaux. Les sans-abri comptent organiser ce midi un déjeuner devant la préfecture pour interpeller les pouvoirs publics. Ils campent porte d'Aix depuis maintenant deux mois.

F. L.