Un salon qui a le vent en poupe

NAUTISME Plus de 40 000 visiteurs attendus en une semaine, 180 exposants et 600 bateaux. « Il ne manque plus que la météo soit avec nous », plaisantent les organisateurs. Le salon nautique de La Ciotat lèvera ses voiles pour la cinquième fois samedi. Depuis 2...

©2006 20 minutes

— 

Plus de 40 000 visiteurs attendus en une semaine, 180 exposants et 600 bateaux. « Il ne manque plus que la météo soit avec nous », plaisantent les organisateurs. Le salon nautique de La Ciotat lèvera ses voiles pour la cinquième fois samedi. Depuis 2002, le bassin des Capucins du port de plaisance de La Ciotat fait l'unanimité, « notamment par la capacité du port à accueillir de grands bateaux », vante Patrick Boré, maire (UMP) de la ville. Spécificité de ce salon, les visiteurs qui ont découvert des produits en décembre au salon nautique de Paris peuvent les tester en mer à La Ciotat. Cette année, le salon est parrainé par Franck Cammas, skipper renommé, né à Aix et ayant débuté à Marseille. Du côté des bateaux, le salon affiche 20 % de nouveaux modèles. Des chantiers européens sont mis en avant avec le « bateau européen de l'année » mais également, pour la première fois à La Ciotat, un bateau chinois. Le salon fait aussi dans le sensationnel avec le Prestige 50, plus gros bateau en exposition avec 50 m de long. En raison du manque de places dans les ports de plaisance français, les pneumatiques et semi-rigides gagnent encore du terrain cette année sur les stands d'exposition. Une multitude d'animations sportives, culturelles et environnementales sont aussi au programme. Enfin, clin d'oeil sportif, lundi, avec une fête pour célébrer la 30e édition du Tour de France à la voile, dont Marseille sera la ville d'arrivée le 28 juillet.

Sandie Fabre