Giannelli Imbula, première réussite de l'ère Bielsa

Camille Belsoeur
— 
Giannelli Imbula à l'entraînement.
Giannelli Imbula à l'entraînement. — AFP PHOTO / BERTRAND LANGLOIS

Si Giannelli Imbula lit la presse sportive, les rumeurs qui envoient le Montpelliérain Benjami Stambouli et même, plus improbable, le Barcelonais Alexandre Song à l'OM d'ici la fin du mercato doivent lui donner quelques sueurs froides. Après une saison 2013-2014 ratée, qui l'a vu plus souvent sur le banc que sur le pré, Imbula a démarré sous les meilleurs auspices la nouvelle saison. L'entraîneur argentin Marcelo Bielsa en a fait sa pierre angulaire au milieu de terrain de l'OM, en le placant juste devant sa défense à trois, et croit grandement en lui pour l'avenir.

«Rendre la confiance»


«J'ai beaucoup appris de la saison dernière, confiait le joueur la semaine dernière. Mais ce que j'ai appris, je le garde pour moi et je vais essayer de le mettre en application cette année. » Vilipendé pour son comportement la saison dernière, baladé d'un poste à l'autre au milieu par Elie Baup puis José Anigo, Giannelli Imbula avait même été exclu de l'équipe de France espoir en novembre 2013 pour avoir manqué de respect à un membre du staff. Mais l'ex-Guingampais s'est fait à la méthode Bielsa, pourtant réputé pour son intransigeance. «Bielsa parle beaucoup avec nous. J'essaye de lui rendre sa confiance. Je fais ce que le coach demande, y'a pas de chichi.» Meilleur olympien lors de la défaite face à Montpellier au Vélodrome, solide à Guingamp, Imbula apporte un vrai plus à l'OM, selon Frédéric Brando, consultant sur OMtv : «Offensivement, il est le seul à pouvoir percuter et amener un plus devant.»

■ Gignac a repris

Touché à la cheville droite samedi lors du succès de l'OM à Guingamp (1-0), André-Pierre Gignac a participé à l'entraînement mardi. Sa présence face à Nice vendredi (20h30) semble très probable..