Gaudin, fier de son mandat, expose ses ambitions sur radio Dialogue

COMMUNAUTE URBAINE Jean-Claude Gaudin persiste et signe. Malgré la récente fin de non-recevoir de Fos-sur-Mer, le maire de Marseille a de nouveau évoqué l'élargissement de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole. Interrogé hier par plusieurs journalistes pol...

©2006 20 minutes

— 

Jean-Claude Gaudin persiste et signe. Malgré la récente fin de non-recevoir de Fos-sur-Mer, le maire de Marseille a de nouveau évoqué l'élargissement de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole. Interrogé hier par plusieurs journalistes politiques sur radio Dialogue, il a regretté que « Marseille supporte toutes les charges de la centralité alors que la richesse fiscale est à ses portes ». Il a notamment cité l'exemple de Fos-sur-Mer, qui gagne quelque 1 494 € par habitant, ou Vitrolles, avec 1 123 €, contre 550 € pour la cité phocéenne. « Nous ne voulons pas assécher ces communes, mais amener et créer des richesses pour mieux les partager », a-t-il ajouté. Au menu des satisfactions, le maire s'est félicité de la baisse du chômage : 21,6 % en 1995 contre 13,5 % aujourd'hui, grâce selon lui à Euroméditerranée et à la deuxième zone franche du Canet. « Marseille avait un retard considérable, une bonne partie du chemin a été faite mais cela ne suffit pas. C'est pourquoi j'ai l'intention de me représenter. »

Sa. M.