Des «actions de grève symbolique» à prévoir

— 

Les festivals d'été auront lieu mais seront perturbés, a prévenu dimanche Denis Gravouil, secrétaire général de la CGT-spectacle. Le festival lyrique d'Aix-en-Provence, qui démarre mercredi, ouvrira comme prévu avec La Flûte enchantée de Mozart, produit par Simon McBurney. La semaine dernière, les salariés du festival ont voté à 80 % contre la grève mais Bernard Foccroulle, le directeur, n'exclut pas «des actions de grève symboliques». «En 2003, 70 % du personnel avait voté contre la grève et les problèmes étaient venus de l'extérieur», a-t-il rappelé avant de souligner que l'annulation complète du festival coûterait 5 millions d'euros. L'autre inquiétude concerne Avignon où un vote est prévu ce lundi. Le directeur, Olivier Py, a déjà dit qu'il soutenait la cause des intermittents mais que «rien ne justifiera qu'on ne lève pas le rideau».