La Corsica juge la procèdure respectée

— 

Après l'avarie le 31 mai du Mega Express V de la Corsica Ferries à l'Ile-Rousse, «les procédures d'information et de gestion de cet incident ont été respectées», souligne mardi la compagnie dans un communiqué. «Lors de l'appareillage à l'Ile Rousse du 31 mai 2014, une vibration a été ressentie par l'équipage, mais le talonnage du navire n'a malheureusement pas été suspecté à ce moment-là», explique Corsica, dont les bateaux battent pavillon italien. Le navire, qui peut transporter 2 000 passagers, avait talonné sur un haut-fond en s'écartant du chenal de sortie obligatoire du port de l'Ile-Rousse. Il avait poursuivi sa route jusqu'à Toulon, effectuant encore trois rotations avec la Corse. Une éraflure d'une cinquantaine de mètres et une brèche d'une trentaine de centimètres ont été détectées. «Le navire a alors été envoyé au bassin de carène de La Spezia en Italie et les passagers pris en charge par d'autres navires», selon la Corsica Ferries.