CONCERT

Sous la pression de l'extrême droite, le rap passe à la trape

Un concert de rap qui devait se tenir samedi à Nice a été annulé après une campagne « d'intimidation » de l'extrême droite, a indiqué vendredi son organisateur. Nissa Rebela, émanation du groupe d'extrême droite Jeunesses identitaires, avait dénoncé ...

Un concert de rap qui devait se tenir samedi à Nice a été annulé après une campagne « d'intimidation » de l'extrême droite, a indiqué vendredi son organisateur. Nissa Rebela, émanation du groupe d'extrême droite Jeunesses identitaires, avait dénoncé ces derniers jours, dans des milliers de tracts, la prestation des rappeurs « dont le fond de commerce est la haine de la France et des Français ». Un autre concert, probablement avec d'autres artistes, pourrait se tenir mi-avril.