Une amende requise pour avoir pollué

— 

Une amende de 250 000 € a été requise mardi devant le tribunal correctionnel de Tarascon à l'encontre de la Société du Pipeline Sud-Européen (SPSE), poursuivie pour la pollution par hydrocarbures en 2009 de la réserve naturelle de la Crau. «La SPSE a certes la culture du respect de la réglementation, mais elle n'a pas celle du risque, un point essentiel lorsqu'on exploite un ouvrage» comme le pipeline dont la rupture a provoqué la pollution, a estimé le procureur. Il a pointé les «négligences persistantes» depuis une première alerte en 1980 où un tube de l'oléoduc s'était déjà rompu.

Le 7 août 2009, la rupture d'une canalisation de la SPSE alimentant cinq raffineries sur l'axe Rhin-Rhône depuis le terminal pétrolier de Fos, a provoqué le déversement en geyser de 4 500 tonnes de pétrole dans la réserve des Coussouls, un sanctuaire de 7 500 ha, seule steppe sèche d'Europe. Cinq hectares ont été pollués.