Un responsable de l'Europride interpellé

— 

L'un des responsables de l'Europride à Marseille, Stany Marle, a été mis en examen pour «cession et détention de stupéfiants» puis écroué aux Baumettes. Agé d'une trentaine d'années, Stany Marle est très investi dans la vie associative locale. Il avait assuré notamment la direction artistique du «Beach Club Europride», l'une des animations phares de la manifestation qui s'est déroulée en 2013. Aujourd'hui, il est soupçonné, avec quatre autres personnes, d'avoir organisé un trafic de cocaïne dans la région. Au cours de l'enquête qui a démarré l'année dernière, les gendarmes ont saisi une centaine de grammes de cocaïne et de l'argent en espèces. L'Europride avait été entachée de nombreux couacs, concerts annulés ou déplacés, et surtout, une fréquentation beaucoup moins importante que prévu, avec seulement 10 000 militants lors de la grande parade de clôture.