Hôtel du Nord reprend ses promenades patrimoniales

Mickaël Penverne

— 

Hôtel du Nord propose samedi une balade de deux heures à la découverte de l'Estaque (16e).
Hôtel du Nord propose samedi une balade de deux heures à la découverte de l'Estaque (16e). — P. Magnien / 20 Minutes

Hôtel du Nord rouvre ses portes. La coopérative des habitants des quartiers Nord propose depuis début avril une nouvelle série de balades pour découvrir toute la partie septentrionale de Marseille. L'initiative avait été mise en lumière lors de l'année Capitale européenne de la culture. Elle avait attiré près de 2 000 curieux. Cette année, elle est contrainte de réduire la voilure et propose seulement une vingtaine de promenades à parcourir à la Belle-de-Mai, Saint-Antoine, La Cabucelle ou encore l'Estaque. Le principe reste néanmoins le même : sillonner le territoire avec ses habitants et découvrir son histoire (agricole, industrielle, patrimoniale, etc.) et ses paysages. «En parcourant les quartiers Nord, on comprend mieux l'histoire globale de la ville, note Élodie Maniaval, membre de la coopérative. Comment elle s'est étendue, comment elle s'est développée, notamment autour de son port, comment les immigrés ont construit leurs quartiers, etc.» Ce tourisme «alternatif» ne raconte donc pas qu'une histoire des quartiers Nord. Il esquisse aussi une autre histoire de la ville, une histoire populaire de Marseille. En rappelant le passé ouvrier et portuaire, il promet aussi de compléter les représentations habituelles et récentes de ces quartiers (pauvreté, violences…). Il s'engage enfin à ne pas tomber dans le voyeurisme. «On ne visite pas les favelas de Rio, sourit Piera Simon-Chaix, membre elle aussi de la coopérative. C'est vrai qu'on traverse quelques cités, comme les Rosiers (14e) qui paraît-il sont assez chaudes, mais on ne s'y arrête pas nécessairement.»