Deux syndicats passent à l'attaque à Plan-de-Campagne

©2006 20 minutes

— 

Les syndicats CGT et CFDT ont annoncé qu'ils allaient attaquer en justice les arrêtés préfectoraux autorisant plusieurs commerces de Plan-de-Campagne à ouvrir le dimanche. Mercredi, le préfet avait annoncé qu'il signerait pour six mois ces arrêtés de dérogation, accordé à « plus de cent cinquante commerces » de la zone commerciale. Des constats d'huissiers devaient être effectués hier pour faire constater l'ouverture illégale de certains magasins. « Et nous allons ensuite attaquer en justice les dérogations accordées par le préfet », a expliqué Avelino Carvalho (CGT), rappelant qu'un courrier avait été envoyé à l'ensemble des employeurs de la zone pour tenter de négocier. Sans réponse de leur part, les syndicats pourraient déposer des recours visant en priorité les entreprises travaillant sans dérogation, celles récemment condamnées et celles ne respectant aucune contrepartie salariale pour le travail dominical.

S. H.