Six mois de rab pour Plan-de-Campagne

©2006 20 minutes

— 

Hors la loi jusqu'à l'été. Le préfet Christian Frémont a annoncé hier qu'il allait signer avant dimanche un arrêté autorisant à titre dérogatoire l'ouverture dominicale des commerces à Plan-de-Campagne jusqu'au 24 juillet. « Les négociations marathon se sont terminées sur un constat d'échec, a-t-il expliqué. L'UPE 13 a refusé toutes les propositions. »

L'accord signé en 2002 par les partenaires sociaux ayant pris fin mardi, « on est aujourd'hui dans une situation de non-droit absolu », note le préfet, soulignant que ce nouvel arrêté est « d'une très grande fragilité ». S'il est attaqué au tribunal administratif, il sera forcément annulé, la loi interdisant le travail le dimanche sauf exceptions. « Je prends donc mes responsabilités, car une fermeture brutale serait très néfaste pour l'emploi. Aux partenaires sociaux de prendre les leurs », a conclu le préfet. Tout en précisant que sa porte leur « est toujours ouverte » s'ils voulaient négocier...

Stéphanie Harounyan