L'îlot Thiars y va mollo contre ses terrasses

©2006 20 minutes

— 

Deux restaurants de l'îlot Thiars (1er) ont commencé cette semaine à démolir leurs terrasses en dur, qui empiètent sur le domaine public. En mai dernier, la mairie avait ordonné aux 26 restaurateurs de l'îlot de les détruire. Installées sans autorisations, elles empêchent notamment l'accès aux camions de pompiers et bloquent les caniveaux, donc le nettoyage des rues.

Six mois après l'injonction de la mairie, 11 restaurateurs ont déposé un dossier de travaux et obtenu l'aval des services techniques. Les 15 autres seraient en train de boucler leur dossier. « Les choses ont commencé à bouger en septembre dernier quand nous avons sollicité le procureur et la police nationale pour constater que les terrasses n'avaient pas été enlevées, explique Martine Vassal, adjointe (UMP) aux Emplacements publics. Les premiers projets ont été validés en décembre. » Selon la mairie, les restaurateurs pourraient avoir fini les travaux avant l'été. En compensation, la municipalité serait prête à leur accorder des exonérations de taxes « comme cela avait été fait pour le quai du Port ».

Frédéric Legrand