Le Front de gauche se rallie au PS

— 

Jean-Marc Coppola du FG.
Jean-Marc Coppola du FG. — P. Magnien / 20 Minutes

Le Front de gauche (FG) a officialisé lundi son ralliement au Parti socialiste. Lors d'une conférence de presse commune avec Patrick Mennucci et l'ensemble des têtes de listes socialistes, Jean-Marc Coppola, le leader du FG, a lancé un «appel à un sursaut citoyen pour battre la droite et l'extrême droite». «En politique, rien n'est impossible, même si nous partons avec un handicap, a-t-il ajouté. Une des caractéristiques de ce premier tour a été l'abstention. Un Marseillais sur deux n'est pas allé voter. Nous pouvons mobiliser et créer une dynamique de rassemblement. Nous sommes en position de gagner et de battre la droite.» Selon Patrick Mennucci, ce rassemblement à gauche signifie qu'une «nouvelle campagne commence». «Dimanche, les électeurs ont voulu sanctionner le gouvernement, a-t-il rappelé. Nous les avons entendus. Mais après avoir exercé ce droit démocratique, nous les appelons à sanctionner dimanche prochain la municipalité de Marseille.» Le candidat socialiste, qui se dit «convaincu que la victoire est possible», affirme même que le résultat de Jean-Claude Gaudin (37, 64 %) «n'est pas exceptionnel» : «Regardez Juppé, il est à 60 % !»