La plaisance, une mine d'or

Mickaël Penverne

— 

Deux-cents bateaux seront présentés à flot sur les 400 exposés au salon.
Deux-cents bateaux seront présentés à flot sur les 400 exposés au salon. — P. Magnien / 20 Minutes

Les Nauticales, le salon nautique de La Ciotat, ouvre ses portes à partir de samedi. Plus de 200 exposants et 400 bateaux sont attendus sur 30 000 m2 d'exposition. Pour la première fois, le salon ouvre un «pôle éco-navigation» qui rassemblera des bateaux «innovants» comme le Zéphir qui est 100 % électrique, le catamaran SeaSunRider qui fonctionne à l'énergie solaire, ou encore le B@tolib, un petit navire électrique utilisable en libre-service.

Quinze mille emplois


Les Nauticales sont devenues un rendez-vous incontournable pour les professionnels du nautisme. L'année dernière, un peu plus de 30 000 personnes avaient arpenté les allées du salon. Mais c'est aussi un moment important pour l'économie de la région qui compte 100 km de côte. Selon la fédération des industries nautiques en Paca, la plaisance dans la région représente 30 % de la plaisance nationale, soit environ 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires. L'activité génère environ 15 000 emplois. Sur le territoire de la communauté urbaine de Marseille, qui comptabilise 24 ports de plaisance, les 500 entreprises liées au nautisme engrangent un chiffre d'affaires de 445 millions d'euros et représentent 3 500 emplois.

■ Pratique

Le salon est ouvert du samedi 15 au dimanche 23 mars, de 10 h à 18 h. De 4 € à 7 €, gratuit pour les enfants de 12 ans et moins. Le programme complet est disponible sur www.salon-lesnauticales.com.