Aix menace d'expulsion

©2006 20 minutes

— 

La députée-maire (UMP) d'Aix-en-Provence, Maryse Joissains, a menacé hier de saisir le préfet pour déloger les SDF qui ont dressé des tentes place de la Rotonde, devant l'office de tourisme, si ces derniers n'avaient pas quitté les lieux aujourd'hui. La préfecture a expliqué que ce type de décision relevait du maire et qu'elle n'avait pas encore été saisie par Maryse Joissains. Selon la municipalité, les 68 places d'hébergement d'urgence d'Aix ne sont pas toutes prises, mais les SDF qui restent dans le campement, établi depuis le 22 décembre les ont refusées. « Ils ne veulent pas y aller à cause des horaires ou parce qu'il y a de la violence », explique Jean-Michel Dubuisson, dit « Tibo », l'instigateur du campement d'Aix-en-Provence. « On lèvera les tentes individuellement, au fur et à mesure des solutions trouvées. »