Zlatan Ibrahimovic avait mis à mal la défense marseillaise lors du match aller au Vélodrome (1-2).
Zlatan Ibrahimovic avait mis à mal la défense marseillaise lors du match aller au Vélodrome (1-2). — Lancelot Frédéric/Sipa

Marseille

L'argent ne fait pas le bonheur, mais…

football La puissance économique du PSG ne laisse pas insensibles les supporters marseillais

Demander à un fan de l'OM s'il rêverait de supporter une équipe comme le PSG provoque souvent une réaction en deux temps. D'abord, de grands yeux ouverts et de l'étonnement. «Comment peut-on demander à un Marseillais s'il rêve d'encourager le PSG ? », répond, un poil provocateur, Guy, supporter abonné au Virage Sud. Vient ensuite le moment où les esprits s'apaisent. Et là, bon nombre de supporters de l'OM reconnaissent sans difficulté que l'ennemi juré de la capitale a subi une métamorphose depuis trois ans. Et que celle-ci lui permet de regarder plus haut, beaucoup plus haut. «Le PSG domine le championnat. Ils veulent dominer la Ligue des Champions. Pour ça, on verra. Mais, c'est une évidence, on ne joue pas dans la même cour qu'eux», affirme sans peine Johann, membre des Yankees. Le Paris Saint-Germain, ses stars et ses ambitions laissent donc rêveurs certains supporters de l'Olympique de Marseille. Mais malgré la flamboyance des moyens de la capitale, ce serait tout de même une erreur d'imaginer que l'OM arrivera dimanche au Parc des Princes sans arguments à faire valoir. Michel Tonini, le leader des Yankees, veut croire que les joueurs phocéens sauront bouleverser les préjugés une fois sur la pelouse : «Quand on voit leur effectif et le nôtre, a priori, c'est déséquilibré. Maintenant, si on doit voir les choses en face, soit on y va pour jouer un match de foot et essayer de l'emporter, soit on considère que ce n'est plus la peine d'y aller et on oublie ce match.» Depuis que le PSG a basculé dans la dimension quatarie, l'OM s'est présenté trois fois au Parc des Princes. Bilan : trois défaites (deux en championnat, une en Coupe de la Ligue). Reste à savoir si dimanche soir, l'Olympique de Marseille, qui a inscrit 15 buts et n'a concédé qu'une seule défaite lors de ses neuf dernières rencontres, parviendra à éviter un nouveau revers. Histoire de démontrer à ses supporters que l'argent ne fait pas tout dans le football.

■ Le choc en chiffres

2,54 points de moyenne par match à domicile : c'est le rythme effréné tenu par Paris à domicile.1 point commun entre l'OM et le PSG : les deux équipes n'ont jamais perdu un match cette saison lorsqu'elles ont ouvert le score.5 buts seulement ont été encaissés par Paris à domicile cette saison.4ème, c'est le classement à l'extérieur de Marseille. 2010, c'est l'année de la dernière victoire marseillaise au Parc des Princes. L'année du sacre.