Des médecins au chevet des sans-abri

©2006 20 minutes

— 

Quatre tentes posées quai des Belges, et une pétition : « D'une toile de tente à un toit. » L'équipe marseillaise de Médecins du monde (MDM) a investi le Vieux-Port hier pour sensibiliser les passants sur le sort des sans-abri. Entre 2 000 et 5 000 personnes vivent dans la rue à Marseille selon l'organisme, qui a fait du logement une priorité en cette période préélectorale. « Ne pas avoir d'abri rend malade. Et il est presque impossible de se soigner sans toit », rappelle Denise Clément, responsable de la mission sans-abri de MDM.

Accueil d'urgence inadapté, accès aux soins très limité pour les SDF, notamment en psychiatrie... MDM réclame une véritable politique de prise en compte des exclus. « Prenons le cas des Roms. En juillet, un groupe a été chassé de la Porte d'Aix. On les disperse, mais on ne règle rien », note Xavier Carrard, délégué régional de MDM, qui dénonce aussi la multiplication des expulsions locatives. Les cinq familles expulsées à la Renaude (13e), fin août campent toujours devant leur ancien logement. MDM Marseille n'envisage pas d'installer des tentes dans la rue, « pour que l'Etat prenne ses responsabilités ». « Mais s'il n'y a pas d'amélioration dans l'accueil des sans-abris, on réagira », promet Denise Clément.

S. H.

MDM, 4, avenue Rostand (3e) Tél. : 04 95 04 56 03.

MDM a lancé en 2005 à Paris l'opération A défaut d'un toit, une toile de tente . Environ quatre cents tentes ont été distribuées aux sans-abri de la capitale.