Le lanceur de chat devant le tribunal

— 

Il doit être jugé en comparution immédiate ce lundi. L'homme de 24 ans interpellé vendredi après la publication d'une vidéo sur Internet le montrant jetant un chaton vers un mur et le laissant retomber lourdement sur le béton, a été écroué samedi. Il comparaît ce lundi pour «actes de cruauté envers un animal domestique ou apprivoisé» et risque jusqu'à deux ans de prison et 30 000 € d'amende. Les policiers recherchent toujours la personne ayant filmé les scènes à la cité de la Maurelette (15e). Le chat de cinq mois, appelé Oscar, a une patte fracturée. La Fondation Brigitte-Bardot a déposé une plainte. L'association Stéphane-Lamart de défense des animaux est partie civile. Dans un communiqué, la porte-parole, la chanteuse Stone réclame «un jugement exemplaire afin de faire prendre conscience à la population que les animaux sont aussi des êtres sensibles». Plusieurs pétitions sur le Net demandent «des condamnations exemplaires».