Un plan «Boos'TER» pour améliorer le service

— 

Le matériel est la première cause de suppression de trains, selon la SNCF.
Le matériel est la première cause de suppression de trains, selon la SNCF. — P. Magnien / 20 Minutes

Après avoir constaté une dégradation de la qualité de service, la SNCF veut dynamiser les TER en 2014. L'année dernière, 84 % des trains étaient à l'heure. C'est deux points de moins qu'en 2011. Parallèlement, les suppressions de trains ont augmenté de 5, 3 %. Pour redresser la barre, l'entreprise publique a engagé une réorganisation du travail au Technicentre Paca. «Les installations de Marseille-Blancarde tourneront 100 heures par semaine au lieu de 40 heures actuellement», indique un communiqué qui précise, cependant, que la réforme «prend plus de temps que prévu». En attendant, la SNCF compte beaucoup sur l'ouverture de la 3e voie entre Marseille et Aubagne en décembre pour soulager le réseau. Et les voyageurs.