Quelque 58 vols à domicile à lui seul

Amandine Rancoule

— 

Un Marseillais de 32 ans, soupçonné d'avoir volé à leur domicile 58 personnes âgées en mois d'un an, dont certaines ont été violentées, a été arrêté jeudi matin dans les quartiers sud par la Brigade de sûreté urbaine centre (BSU), a-t-on appris de sources policières. L'homme, connu des services de police, agissait vraisemblablement dans le centre-ville de Marseille, parfois plusieurs fois dans la même journée.

Il n'hésite pas à frapper une dame en déambulateur


«L'individu se présente seul au domicile des personnes âgées demandant un papier et un stylo pour laisser un mot à leur voisin, avec qui il disait être ami, explique Guillaume Gallouin, commissaire divisionnaire et chef de la division centre. Il laisse le mot puis demande un verre d'eau provoquant l'absence de la personne à qui il dérobe alors espèces, cartes bleues, haute technologie, etc.»

Parfois, l'homme est violent, comme lorsqu'il arrache un collier à une femme ou qu'il tape une autre en déambulateur, lui provoquant quatre-vingt-dix jours d'incapacité totale de travail. «Nous appelons toujours les personnes âgées à la prudence : il ne faut pas qu'elles ouvrent aux inconnus et il faut qu'elles demandent toujours la présence d'un tiers lors de visites de démarcheurs», indique la police. «Depuis l'été 2013, on avait le signalement de cet individu de façon récurrente, mais on a mis un certain temps à le localiser», raconte Guillaume Gallouin.

Délinquant professionnel, l'homme, en garde à vue jeudi à Noailles (1er), a changé plusieurs fois de logement. Il est finalement reconnu grâce à son l'ADN laissé sur les verres d'eau. Il devait être déféré ce vendredi.

■ Recherche de victimes

Les services de police recherchent d'autres éventuelles victimes de vols à domicile dans le centre-ville (1er, 2e, 5e, 4e, 6e et 7e arrondissements). «Nous pensons que l'homme arrêté a pu faire d'autres victimes, des personnes âgées, très vulnérables», estime Guillaume Gallouin. La police demande d'appeler la Brigade de sûreté urbaine centre (BSU) au 04 88 77 59 13 de 8 h à 19 h.