Des Voûtes dans le Triangle

Mickaël Penverne

— 

Anciens entrepôts bâtis en 1852 au pied de la cathédrale, les Voûtes de la Major, entièrement réaménagées et restaurées, ouvriront leurs portes en juin. C'est la Caisse d'Epargne Provence-Alpes-Corse (Cepac) qui a financé les travaux, à hauteur de 27 millions d'euros. En échange, elle a signé un bail emphytéotique de cinquante ans avec la mairie pour exploiter les lieux.

La nouvelle zone commerciale proposera 7 200 m2 de surface commerciale avec une quarantaine de boutiques, ce qui devrait générer la création d'une centaine d'emplois. Les Voûtes sont situées dans ce que les investisseurs appellent le Triangle d'or marseillais, formé par la rue de la République, le boulevard du Littoral et le quai du Port. Dans ce périmètre en pleine mutation se concentre une nouvelle offre touristique avec le MuCem, la Villa Méditerranée et le musée Regards de Provence, mais aussi commerciale avec, dans quelques mois, les Terrasses du Port et les Docks, situés à seulement quelques centaines de mètres.

«L'esprit du Viaduc»


«Nous n'avons pas le même positionnement que les Terrasses, assure Sébastien Didier, membre du directoire de la Cepac. Ici, il n'y aura pas de grande enseigne comme Zara ou Subway.» «Nous voulons créer un lieu d'animation, pas un machin où l'on fait ses courses», opine Alain Lacroix, président du directoire. Les Voûtes accueilleront donc des bars, des restaurants, des artisans, mais pas de boutique de prêt-à-porter. Officiellement, il n'y aura pas de boîte de nuit non plus. Mais le Son des guitares, célèbre club privé du quartier de l'opéra, ouvrira une «antenne» déjà baptisée le Son des voûtes. «On aimerait retrouver l'esprit du Viaduc des Arts à Paris, savoure Alain Lacroix. C'est-à-dire un endroit où l'on voit des belles choses». A cinq mois de l'ouverture, 65 % des «cellules» ont été commercialisées.

■ Société foncière

En marge de la présentation des Voûtes, Alain Lacroix a annoncé mardi la création prochaine d'une société foncière pour investir dans des grandes opérations immobilières. Elle sera dotée de 125 millions de fonds propres.