Les jeunes de la cité veulent un travail

— 

Une trentaine d'habitants de Felix-Pyat (3e) ont bloqué lundi le chantier des Docks libres de Nexity pour réclamer des emplois pour les jeunes de la cité jouxtant les travaux. «Nous avons des jeunes qualifiés, nous réclamons une rencontre avec le patron pour qu'ils puissent prétendre à un emploi», explique Soraya, membre du collectif des quartiers populaires de Marseille. Lisette Narducci (PRG), la maire du 2e secteur, a reçu un représentant du promoteur. «Il m'a dit que la politique de la ville avait ses règles. C'est un raisonnement de technocrates ridicule, on ne peut pas ignorer les gens du quartier qui voient sous leur nez un chantier et sont privés d'emploi !», a-t-elle déclaré après la rencontre. Eugène Caselli (PS), qui brigue la mairie de secteur, avait écrit sans succès au PDG de Nexity.