Le show est bientôt clos, pas la polémique

Amandine Rancoule

— 

L'épisode 3 à Martigues en juillet.
L'épisode 3 à Martigues en juillet. — Olivier Gade/ Thierry Nava

Il devait y avoir sept épisodes au spectacle «Révélations» du Groupe F, il y en aura finalement huit. D'abord annoncée seulement à Istres, la clôture de l'année Marseille-Provence capitale européenne de la culture (MP2013), le 31 décembre, se fera aussi dans la cité phocéenne. «Cela s'est fait rapidement mais nous avons le personnel et le matériel pour assurer les spectacles, explique-t-on à la société de créations de spectacles pyrotechniques. Il y aura donc deux épisodes à une heure d'intervalle.»

«Procédé inamical»


«Depuis avril, nous travaillons pour que ce spectacle se déroule à Istres le 31 décembre, assure François Bernardini (PS), le maire d'Istres. Marseille s'est réveillée tard, j'ai appris la nouvelle il y a un mois et demi et je trouve le procédé inamical, ajoute-t-il, affirmant en avoir fait part dans un courrier à Jacques Pfister, le président de l'association MP2013. Mais quelque part, je ressens une certaine flatterie : je vois que les»grands«regardent du côté des»petits«» Ce lundi matin, en conseil municipal, une convention de coproduction entre la ville de Marseille et l'association Marseille-Provence 2013 devrait être votée pour un coût de 865 650 €, contre 140 000 € à Istres. «C'est normal que Marseille clôture l'année capitale, estime Daniel Hermann (UMP), l'adjoint marseillais à la culture. Dans toutes les autres villes capitales de la culture, cela s'est toujours fait ainsi», ajoute-t-il. Selon lui, 1, 8 million de personnes se sont déplacées dans l'espace public pour les événements comme «Champ harmonique», la «Transhumance» ou encore «Entre flammes et flots».

■ Pratique

L'épisode 7 se déroulera à Istres à 18 h sur les berges de l'étang de l'Olivier. A Marseille, l'épisode 8 se jouera à 19 h depuis quatre sites : la digue du large, le Vieux-Port, le fort Saint-Nicolas et Notre Dame.